Rechercher

Mon processus de création 2/2


Deuxième partie : report du patron et couture



Si vous avez suivi notre première partie la semaine dernière, vous avez compris comment je réalise le patron de toutes mes créations. Maintenant, place à la suite !



Première étape :


Avant de faire ce qui va suivre, je m'assure de bien laver mon tissu, cela permet d'enlever l’apprêt qui se trouve dessus et de limite le risque de mauvaises surprises car le tissus va souvent légèrement rétrécir lors de son premier lavage.


Je commence par reporter mon gabarit sur mes coupons de tissu, à cette étape je regarde où se trouve le droit fils de mon coupon, celui-ci est parallèle à la lisière de mon tissu et je place la flèche de mon patron en parallèle avec lui.

Ensuite, j’utilise des stylos de type « frixion » ou « fanthom », se sont des stylos effaçables grâce à la chaleur qui se trouvent au rayon écoliers. Ils s’utilisent très bien sur le tissu, s’effacent très facilement au fer et sont beaucoup moins cher que des stylos spécial couture que l’on trouve en mercerie et magasins de tissus.

Evidemment vous pouvez aussi utiliser craie de tailleur, crayon et feutre lavable spécial tissu ou encore un crayon à papier. Je vous déconseille d’utiliser un stylo bille classique car en générale l’encre est indélébile sur le tissu.






Pour réaliser un sous-verre, j'ai besoin de couper mon gabarit une fois dans le coton et une fois dans le tissu enduit. Ensuite je choisi un fil de couture coordonner aux tissus que je vais installer sur ma machine.








Deuxième étape :



J'épingle endroit contre endroit mes deux tissus en faisant correspondre mes repères et je commence ma couture au niveau d'un de ceux qui indique l'ouverture.

Ensuite, je fais simplement tout le tour avec mon aiguille jusqu'à l'autre repère "ouverture". Je ne couds pas entre les deux repères.

Pour me facilité la tache, j'ai ajouter une marge de couture de 0.7 cm ce qui correspond à l'écart entre le bord du pied de biche et mon aiguille. Ainsi pour coudre, je dois simplement aligner le pied de biche avec le bord de mon tissu.


Une fois la couture faite, il faut couper un peu la marge de couture surtout si vous avez prévu des marges de plus de 1 cm. Idéalement il faut utiliser une paire de ciseaux cranteurs mais ne coupez pas trop au niveau de l'ouverture afin de pouvoir facilement rentrer le tissu à l'intérieur. Il faut également dégarnir les angles afin que ceux-ci soient bien net.




Il est temps de retourner notre ouvrage, il faut le faire doucement surtout si vous avez laissé une ouverture vraiment étroite sinon vous allez littéralement éclater les coutures !

Pour avoir de jolis coins, j'utilise un outil pour bien pousser à l'intérieur, il est possible d'utiliser la pointe des ciseaux ou encore une aiguille à tricoté mais je trouve que c'est trop pointu et que cela peut facilement transpercer le tissu. J'utilise un passe lacet en métal, le bout est assez fin et arrondi ainsi moins de chance d'abîmer le tissu. Je pousse la marge de couture de l'ouverture à l'intérieur et je repasse afin de bien aplanir mes coutures.


Troisième étape :


Une fois l'ouvrage retourné, nous devons refermer l'ouverture. Pour cela il y à différentes options, il est possible de faire une couture au point invisible, c'est une technique de couture à la main assez simple, vous trouverez des tutos vidéos qui expliquent simplement la technique sur YouTube. Le plus simple est de faire une surpiqûre sur tout le pourtour du dessous de verre.

Je fais cette surpiqûre à 0.3 cm du bord en décalant mon aiguille sur la droite et en alignant le bord du tissu au bord de mon pied de biche.

Une fois cette couture faite, notre ouvrage est terminé et peut être utilisé !




Sur ce, prenez soin de vous et je vous dis à jeudi prochain.

2 vues

Posts récents

Voir tout